Produit ajouté au panier

Alentejo

L’Alentejo offre sous la dénomination Vinho Regional Alentejano des vins de haute classe.

La province de l’Alentejo se divise en quatre régions viticoles indépendantes: l’Alto Alentejo, l’Alentejo Central, Baixo Alentejo et l’Alentejo Litoral. L’Alentejo Central est la région la plus important concernant le vignoble, car y appartiennent aussi les districts de Borba, Redondo, Reguengos, Evora et certaines parties de la Granja/Amareleja. La densité de population y est avec 20 habitants au km2 la plus basse du Portugal et une des plus basses d’Europe. La viticulture tient un rôle social très important. Ce que l’on remarque par la densité de population supérieure à la moyenne dans les campagnes aux alentours des vignobles.

La renommée de leur cépages fruités et légers précèdent les vins de l’Alentejo, qui sont particulièrement appréciés pour leur harmonie. Ce type de vins est encore très répandu, mais la palette des vins de l’Alentejo s’est bien agrandie au cours des 10 dernières années. Entre autres, on presse, à partir de cépages comme la Trincadeira et l’Aragonês – aussi appelés dans la proche Espagne Tempranillo – des vins complexes, au goût long en bouche très structuré et à la robe sombre. On arrive aussi à d’excellents résultats avec la Syrah importée au Portugal.

L’Alentejo est en fait une large plaine avec de longues collines, où poussent ici et là des forêts d’oliviers et de chênes-lièges et où apparaît, comme perdue au milieu de cette étendue, une maison. Dans l’Alentejo, on nomme Monte ou Herdade les propriétés qui sont construitent sur les légères élévations que sont les collines. Elles consistent souvent en une habitation peinte en blanc, à un étage, avec une cour intérieure et entourée de bâtiments à usage économique. Des étables et une basse-cour. Un jardin pour cultiver ses propres légumes. Quelques vieux arbres pour dispenser un peu d’ombre. Ce style d’architecture, quelquefois empreinté à la culture arabe, protège au mieux des grandes chaleurs estivales.

La cuisine de l’Alentejo est très nourrissante. Voici un exemple d’un repas: fromage de brebis frais et d’une structure grossière servi avec du sel, du poivre et de l’huile d’olive, soupe de pain à l’origan, tranches de jambon sec Pata Negra accompagnées de pain fait maison, tomates et beldroegas, servies d’œufs cuits à dur et de poisson étuvé, et enfin viande de porc grasse avec de pommes de terre. Les migas sont aussi une autre spécialité locale: c’est une sorte de bouillie de pain épaisse que l’on sert en accompagnement.